Moi jamais j'aurai fait un truc comme ça



C'est beau quand même d'envoyer un télégramme comme ça, il faut avoir du culot. C'est vrai non? C'est extraordinaire qu'une femme, belle, vous envoie un télégramme comme ça, c'est merveilleux. Moi jamais j'aurai fait un truc comme ça. C'est formidable de la part d'une femme, c'est formidable! Quel courage. 

Bon si je tiens cette moyenne, j'arrive à Paris vers six heures, six heures et demie. Six heures, six heures et demie, elle va être couchée bien sûr. Qu'est ce que je fais, je vais dans un bistrot? Je l'appelle d'un bistrot... Je vais chez elle... Une femme qui vous écrit sur un télégramme "je vous aime"... Vous venez chez elle. Oh oui je vais chez elle. Alors j'vais chez elle. J'sais pas quel étage elle habite, je suis obligé de réveiller la concierge. Alors la concierge va me dire "elle est pas là" peut-être, ou "vous pouvez pas monter à cette heure là". J'dirai "Madame excusez moi, mais je viens de faire 5000 kilomètres en voiture, 6000, ça fait 6000 avec le retour. Je viens de faire 6000 kilomètres en voiture pour voir madame. Excusez moi mais... je monte!". Je monte, je sonne. Une fois. Deux fois. Non, non je sonne une fois, faut pas l'énerver. Je sonne une fois. Elle est assez longue à se lever. Elle n'ouvre peut-être pas d'ailleurs.

Un homme et une femme, 1966, Claude Lelouch.

Etichete: